Luxueux et élégant sabre d'officier supérieur d'infanterie dans sa dorure.

Branche de garde simple arrondie joignant la croisière à angle droit. Quillon recourbé vers le bas se terminant par une palmette. Larges oreillons ovales ornés de trophées d'arme. Poignée en ébène finement quadrillée. Calotte à courte queue recourbée vers l'avant ornée d'un mufle de lion.

Lame légèrement courbe à un pan creux et gouttière dans son poli blanc d'origine, bleuie au tiers et décorée de motifs floraux et de trophées dorés.

Fourreau de cuir verni à trois garnitures en laiton repoussé et doré. Chape à bouton pour le port au gousset. Les trois garnitures sont ornées de trophées d'arme en relief. La bouterolle comporte un dard asymétrique en laiton se terminant en pointe. Le dos des garniture est simplement orné de petits cercles frappés à l'emporte pièces.

Ce sabre est en très bon état. Il a conservé près de 90 % de sa dorure et ne présente que de légères usures.

VENDU

Sabre de Général du modèle défini par le règlement du 1er Vendémiaire An XII. Plutôt qu'une longue description, nous renvoyons au descriptif et aux planches de représentation jointes au règlement. Le sabre présenté est en tous points conforme au modèle.

Il est présenté avec sa dragonne de Général de Brigade à deux étoiles. Pour mémoire, les trois étoiles, qui ornent la base de la calotte sont purement décoratives et n'ont rien à voir avec le grade du propriétaire. Il fallait laisser la possibilité de gravir les échelons dans la hiérarchie sans être obligé de changer d'arme.

La lame est à jonc dans son poli blanc, signée au dos "Pierre Guillaume Knecht Fabiquant à Soligen". Comme le souligne Christian Aries (cf 2ème fascicule 1967), on s'étonne toujours de la simplicité des lames d'une arme aussi prestigieuse, car on oublie, que ces armes étaient destinées au combat. Cette arme a conservé sa dorure et le bronzage du fourreau. Seule une usure de la dorure sur la bouterolle trahit son âge.......

......Règlement du 1er Vendémiaire An 12 : il est publié chez Magimel, libraire pour l'art militaire, quai des Augustins N° 73.

Il décrit de façon extrêmement précise l'uniforme et les équipements des Officiers Généraux et des nombreux membres des  Etats-Majors. Il comporte, en annexe, des planches gravées par Adam d'une remarquable finesse. Nous présentons le sabre avec un fac-similé de la planche concernée.

Au chapitre du sabre des Généraux, le règlement est succinct ("les Officiers Généraux de tous grades....seront armés à cheval d'un sabre demi-courbe, dont la poignée sera en ébène, les garnitures en cuivre doré, le fourreau en fer bronzé."), mais les planches annexées sont extrêmement précises et s'il est laissé de la liberté aux fourbisseurs et aux commanditaires pour les lames, il n'en va pas de même pour les autres parties du sabre, qui doivent être conformes aux représentations, ce qui est le cas de notre sabre.

VENDU

Sabre de Dragons Mle An XIII (branches de garde touchant la calotte).

Garde de laiton à plateau, à quatre branches. Quillon comportant la barrette de Versailles et deux poinçons illisibles. Le dessous du plateau porte les marques des fondeurs.

Lame, à pointe dans le prolongement du dos, marquée "Mture Imple du Klingenthal Mai 1810", portant le poinçon M étoilé de l'Inspecteur Marion en poste à Klingenthal de décembre 1808 à mai 1811 et le poinçon B de J-Georges Bick, Contrôleur de 1ère classe, poinçon utilisé de février 1809 à début 1812.

Le fourreau est de cuir noir verni sans alèses à trois garnitures de laiton découpées en accolade et agrafées. La bouterolle comporte le petit dard sphérique en acier conforme au modèle An XI - An XIII.

Tous les marquages sont cohérents. Ce sabre est dans son jus. Il n'a jamais été touché.

VENDU

Sabre d'officier de cavalerie, dit "à garde de bataille" caractérisé par sa garde à cinq branches avec couvre-chape, supportant un motif ajouré en forme de coquille Saint Jacques. Poignée de cuir noir filigranée de fil d'argent torsadés. Calotte octogonale à courte queue.

Lame de Solingen légèrement courbe, dans son poli, à double pans creux, bleuie et dorée au tiers.

Fourreau de cuir noir à trois garnitures de laiton doré, décorées au trait. La chape porte le numéro 8 (n° du régiment ?).

Cette arme est en très bon état. Elle peut avoir appartenu à un officier de dragons compte tenu de son allure générale.

Prix : 5500 €

Sabre d'officier de marine au modèle de Prairial An XII.

Garde dorée à une branche incurvée ménageant une ouverture pour le passage de la dragonne. Elle joint la croisière à angle droit et forme un quillon en forme de mufle d'animal. Noeud de corps rectangulaire orné d'une ancre de marine brochant un faisceau de drapeaux. Demi oreillon arrondi gravé d'un soleil rayonnant. Calotte en forme de pavillon de trompette soulignée de motifs feuillagés. Poignée d'ébène à nervures obliques.

Lame courbe de Solingen à un pan creux, sans piqure et dans son poli d'origine, bleuie au tiers et décorée de motifs floraux et de trophées dorés.

Fourreau de cuir noir à deux garnitures. Chape à crochets ornée d'une sirène brandissant le vase de l'abondance sur fond d'ajoncs. Bouterolle également ornée d'ajoncs.

Ce sabre est en parfait état. Il a conservé la quasi-totalité de sa dorure et de son bleui.

Prix : 9000 €