Magnifique paire de pistolets de tir à percussion dans son coffret nécessaire, garni de velours vert gaufré, complet de tous ses accessoires.
Canons bleuis, décorés de feuillages aux deux extrémités et signés "PIRMET à Paris".
Remarquable travail de gravure des platines, des chiens, des canons et des crosses. Les platines sont également signées "Pirmet à Paris".
Le coffret de palissandre porte un écu en laiton sans attribution. L'intérieur du couvercle reprend en lettres d'or la mention "Pirmet, 15 allée d'Antin, à Paris".
Cet ensemble est dans un état de conservation remarquable proche du neuf.

Prix : 14500 €

Revolver Remington, New Army, calibre 44, Modèle 1858, modifié 1863 : guidon acier, voile renforcé.
Numéro de série : 91245.
Dessus du canon gravé "Patented Sept 14 1858 - E.Remington & Sons.Ilion Newyork.U.S.A - New Model".
Les plaquettes de crosse sont de noyer rouge et sur la plaquette de gauche, dans un rectangle, figurent les lettres O.W.A, pour O.W Ainsworth, inspecteur militaire, qui a réceptionné l'arme.
Cette arme est en parfait état de conservation et de fonctionnement.
Le mécanisme à simple action ne comporte aucun jeu, le barillet à six coups est parfaitement indexé, l'intérieur du canon n'est pas piqué.
Ce revolver est dans son bronzage d'origine. Il est représentatif de la guerre de Sécession et de la conquête de l'ouest.

Prix : 3500 €

Pistolet à doubles canons superposés et baguette latérale, de fabrication privée, sur le modèle des pistolets d'Etat Major Modèle 1855.
Les canons rayés sont de damas bronzé gris.
Les platines arrière et les garnitures sont finement ciselés et bronzés gris également.
La crosse arrondie est de noyer quadrillé.
La calotte à couvercle permet d'y loger les capsules.

Prix : 2200 €

Epoque : Monarchie de Juillet

Original et très élégant fusil de chasse à percussion signé de Lepage. Doubles canons en table de fin damas bronzé tabac, décorés d'un filet doré à la bouche. Queue de culasse joliment gravée. Ligne de mire marquée en lettres d'or "Lepage Arquebusier du Roi à Paris". Intéressant mécanisme de percussion à platines intérieures. Chiens gravés de volutes. Pontet et sous-garde richement ciselés et portant dans un médaillon doré l'inscription "Lepage Arqsier du Roi". Crosse en noyer choisi à poignée finement quadrillée et sculptée d'une tête de crocodile. Baguette en fanon de baleine à tête d'ivoire. Arme en très bon état.

Prix : 9000 €

Epoque : Consulat

Pistolet de cavalerie Modèlele An IX de la manufacture de Charleville. Platine gravée "Manuf Natiole de Charleville", poinçonnée du T du 1er contrôleur Tisseron. Pan gauche du canon daté An X et poinçonné du P étoilé du contrôleur Pate, pan droit frappé R F et poinçonné du M de l'entrepreneur Morin (?). Toutes les garnitures sont poinçonnées du T de Tisseron. Le macaron de crosse, en superbe état, est daté de Frimaire  An X. Arme rare dans cet état.

Prix : 4300 €

Epoque : 1er Empire

Carabine de Versailles Modèle An XII pour l'Infanterie. Lourd canon à pans sur toute la longueur, légèrement tromblonné à la bouche, à fortes rayures, daté 1811 et poinçonné GG du réviseur Georges Godmas, J dans un cercle de l'inspecteur Jacquesson et D du contrôleur Deschaseaux. La platine est frappée Mre Imple de Versailles en lettres capitales et porte le poinçon N dans un écu de Niçaise. Toutes les garnitures sont poinçonnées du D en cursive de Deschaseaux. Côté contre-platine la crosse porte les initiales J.D de Jean Baptiste Deschaseaux et le macaron de crosse daté de Mars 1812, comporte les initiales du contrôleur Deschaseaux et de l'inspecteur Jacquesson. Cette arme est en parfait état, le bois a conservé son grain et tous les marquages sont homogènes.

Prix : 7500 €