Rarissime mousqueton à tringle du Mle 1774, probablement de hussard.

Platine à corps rond gravée "Manufacture de St Etienne" et poinçonnée du HB sous couronne d'Honoré Blanc, contrôleur des platines à St Etienne de 1763 à 1774 et plus largement pionnier de l'interchangeabilité des pièces. Bassinet en fer à pare-feu, chien rond à espalet, pied de batterie retroussé.

Canon rond portant deux pans au tonnerre, poinçonné des palmes du banc d'épreuve de St Etienne surmontées d'une fleur de lys et d'une couronne daté 74 pour 1774. Queue de culasse gravée 1774.

Le fût est en noyer. Côté contre-platine la crosse porte les marques de réception de l'arme finie. H B du contrôleur sous fleur de lys, surmonté des initiales de l'inspecteur sous couronne.

Toutes les garnitures sont en laiton et poinçonnées BF. La contre-platine est à corps rond. La grenadière est à double bande retenue par un ressort à pivot. L'embouchoir également retenu par un ressort à pivot comporte un bec très prononcé. La tringle est maintenue par une vis sur la capucine et par la vis arrière de la contre platine. La baguette est à tête de clou.

Ce mousqueton est en excellent état pour son âge et dans une très belle patine. Le bois a conservé son grain. Les marquages restent très frais.

Longueur : 114 cms

Prix : 3800 €

Canons "rubans" octogonaux, légèrement tromblonnés à la bouche, bronzés gris.
Calibre 18 mm à 48 rayures "cheveux".
Ils sont datés "1847" sur le pan droit et gravés "MR" pour Manufacture Royale. Ils comportent les poinçons L et D des contrôleurs et réviseurs sur le pan gauche et le poinçon couronné de l'inspecteur au pied de la cheminée.
Platines arrière jaspées, signées « Mre Rle de Châtellerault ». Chien à percussion jaspé.
Crosses en noyer à fût court finement quadrillées et poinçonnées d'un D.
Toutes les garnitures sont en acier jaspé.
Les calottes à anneau se dévissent pour donner accès à un logement permettant de conserver cheminée de réserve et dosette (absente).
Baguette en acier avec tête en laiton.
Ces armes sont proches du neuf.

Prix : 3000 €

Epoque : Monarchie de Juillet

Original et très élégant fusil de chasse à percussion signé de Lepage. Doubles canons en table de fin damas bronzé tabac, décorés d'un filet doré à la bouche. Queue de culasse joliment gravée. Ligne de mire marquée en lettres d'or "Lepage Arquebusier du Roi à Paris". Intéressant mécanisme de percussion à platines intérieures. Chiens gravés de volutes. Pontet et sous-garde richement ciselés et portant dans un médaillon doré l'inscription "Lepage Arqsier du Roi". Crosse en noyer choisi à poignée finement quadrillée et sculptée d'une tête de crocodile. Baguette en fanon de baleine à tête d'ivoire. Arme en très bon état.

Prix : 9000 €

Epoque : 1er Empire

Robuste paire de pistolets de combat, inspirés du modèle Vendémiaire An XII. Platines à corps plat à col de cygne, gravées "Evrard Fils à Nancy". Canons légèrement tromblonnés. Détente réglable. Toutes les pièces métalliques sont bronzées tabac. La monture est de noyer verni. Les crosses sont finement quadrillées. Baguettes en fanon de baleine à tête d'os. C'est un archétype des armes de combat de qualité.

Prix : 10500 €

Epoque : XIXème

Superbe revolver à broche à système Lefaucheux, fabriqué par Francotte vers 1860, présenté dans un coffret nécessaire. Arme entièrement bleuie est constellée d'étoiles dorées. Le coffret est revêtu de cuir noir. Il est gainé intérieurement de velours bleu, frappé en lettres d'or "A.Francotte, Breveté, à Paris". Il est complet de ses accessoires de rechargement.

Prix : 9500 €

Epoque : 1er Empire

Pistolet d'Officier à crosse en noyer à fût long, finement quadrillée.
Canon bleui et doré gravé du nom du fourbisseur : Chéret Rue Pavé St Sauveur à Paris
Platine à corps rond à sécurité, signée et gravée.
Garnitures en fer gravées en suite de trophées d'arme.
Baguette d'origine en fanon de baleine à tête d'os. 
Cheret Jean Anne : arquebusier du Roi de Naples et de S.M le Roi d'Espagne. Maître arquebusier et fourbisseur à Paris.

Prix : 6000 €